Voyage : Vaccins et traitements préventifs

Voyage : Vaccins et traitements préventifs

Avant tout départ à l’étranger, vous devez vous renseigner et vous rendre chez votre médecin afin d’effectuer un bilan de santé. Lors de ce bilan, votre médecin s’assurera de votre état de santé et vérifiera que vos vaccins obligatoires en France sont à jour. En fonction de votre destination de voyage, d’autres vaccins et traitements préventifs pourront être nécessaires. 

 

Pourquoi est-il important que vous vous fassiez vacciner ?

La vaccination vous permet d'éviter certaines maladies graves liées au voyage et de protéger les populations locales et françaises de risques épidémiques comme la fièvre jaune, la fièvre typhoïde, les hépatites A et B, méningites. Le médecin adaptera votre programme de vaccination aux risques de la région visitée, à votre mode de vie sur place, votre âge et éventuellement vos maladies chroniques. La vaccination contre la fièvre jaune, doit être effectuée dans un centre agréé, sera indiquée sur un certificat international de vaccination qui vous sera demandé à l'entrée des pays où elle est obligatoire. Plusieurs vaccins procurent une protection durable et peuvent être administrés bien à l’avance d’un voyage planifié
La vaccination peut s’échelonner sur une période plus ou moins longue, il est donc important de prendre rendez-vous dès que la décision de partir est prise.

Nous vous conseillons de prendre rendez-vous entre 1 à 2 mois avant votre départ en cas de vaccin à effectuer. 

 

De quels vaccins avez-vous besoin ?

Cela dépend de votre destination. Dans un premier temps, votre médecin vérifiera que vos vaccins de base sont à jour.

Vaccins de base 

  • Diphtérie, Rougeole, Oreillons, Coqueluche, Polio, Rubéole, Tétanos

En fonction de votre destination, il effectuera un diagnostic personnalisé et vous prodiguera les vaccins nécessaires. Il vous donnera aussi de précieux conseils concernant votre destination.

Vaccins de voyage 

Hépatite A, Hépatite B, Grippe (influenza), Encéphalite japonaise, Choléra, Méningite à méningocoque, Rage, Encéphalite à tiques, Fièvre typhoïde, Fièvre jaune 

 

Focus Fièvre jaune

La vaccination contre la fièvre jaune est indispensable pour un séjour dans une zone à riques (régions intertropicales d’Afrique et d’Amérique du Sud même en l’absence d’obligation administrative. Le vaccin de la fièvre jaune (ou vaccin amaril) est disponible uniquement dans les Centres de vaccination désignés par les Agences régionales de santé.

Cas particuliers

  • Enfants

La vaccination est recommandée à partir de l’âge de 9 mois pour les enfants se rendant dans une zone à risque. Exceptionnellement, elle peut être effectuée dès l’âge de 6 mois si le nourrisson doit séjourner en milieu rural ou en forêt ou si une épidémie sévit dans la région visitée.

  • Femmes enceintes

Comme il s’agit d’un vaccin vivant, la vaccination contre la fièvre jaune est en principe déconseillée chez une femme enceinte. Cependant, en raison de la gravité de la maladie, elle peut être réalisée quel que soit le stade de la grossesse, si le voyage dans une zone à riques ne peut être différé. 

  • Femmes allaitantes 

En raison du passage dans le lait maternel du virus vaccinal, il paraît souhaitable d’attendre que le nourrisson ait atteint l’âge de 6 mois pour vacciner une mère qui allaite. Si la vaccination est impérative, notamment en cas de voyage ne pouvant être différé dans une zone à haut risque, l’allaitement doit être suspendu et peut être repris deux semaines après la vaccination.

  • Donneurs de sang 

Le don de sang doit être suspendu quatre semaines après l’administration du vaccin.

  • Personnes immunodéprimés 

Le vaccin est en principe contre-indiqué en cas de déficit immunitaire. Il peut toutefois être administré dans certaines circonstances 

 

LE CENTRE DE VACCINATION       VOS QUESTIONS        PRENDRE RENDEZ-VOUS