Insomnie

L'insomnie 

Elle concerne 20% des français adultes et 10% d’entre eux prennent régulièrement un somnifère

 

L’insomnie peut se caractériser par des difficultés d’endormissement, des éveils nocturnes avec difficultés à se rendormir, un réveil précoce et enfin un sommeil non récupérateur.

Les conséquences dans la journée peuvent se traduire par une fatigue, des troubles de la concentration et de l’attention, une irritabilité, des difficultés professionnelles et des difficultés à effectuer les taches quotidiennes.

L’insomnie est qualifiée de chronique quand elle est installée depuis plus de 3 mois. 

  • Les traitements dépendent de la cause.
  • Les troubles anxieux et les dépressions sont fréquents justifiant un bilan psychologique.
  • Certains médicaments peuvent avoir un effet négatif sur le sommeil (bétabloquants, corticoïdes, etc..)
  • Certaines insomnies sont liées à une pathologie médicale respiratoire, cardiaque, endocrinienne, neurologique (par exemple, maladie de Parkinson pour maladie d’Alzheimer) ou encore à des douleurs rhumatologiques.
  • Enfin, certaines insomnies sont secondaires à une pathologie du sommeil comme le syndrome d’apnée du sommeil ou la narcolepsie.

 

Le traitement peut associer des méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses comme :

  • La thérapie cognitivo-comportementale
  • La sophrologie
  • L’hypnose
  • La méditation pleine conscience, etc …