Frais d'hospitalisation

Provisions / Caution / Réglements demandés à l'entrée

Dans tous les cas, il vous sera demandé un chèque de 300 € correspondant à une provision pour la couverture du forfait hospitalier institué par la loi n°8325 du 19 janvier 1983 à votre charge, et les frais supplémentaires éventuels notamment de chambre particulière, de téléphone et de télévision.

Pour les hospitalisés sans ouverture de droits, ni Assures sociaux, ni Mutualistes, une provision correspondant à la totalité des frais probables d’hospitalisation.

Outre les suppléments, l'intégralité des frais de séjour ainsi que les honoraires devront être réglés à la sortie si les documents réclamés à l'entrée ne sont pas fournis le jour du départ.

Cas particulier des ambulatoires simplifiés: afin de faciliter votre sortie, un règlement vous sera demandé à l'admission. La facture vous sera transmise par courrier.

Les Frais d'hospitalisation

L'Établissement est conventionné avec la Caisse Régionale d'Assurance Maladie et les principaux organismes sociaux. Les tarifs en vigueur sont fixés par une convention entre l'établissement et la Caisse Régionale d'Assurance Maladie du Sud Est. Ils sont calculés en fonction de la pathologie selon le principe de la tarification à l'activité (T2A).

En application de la Convention de l'Hospitalisation Privée et de la Convention Nationale des Médecins, nous tenons à vous préciser les frais que vous aurez éventuellement à supporter :
 

Pour les frais de séjour :

  • Chambre particulière, hébergement d’un accompagnement, frais de téléphone, location de téléviseur, boissons supplémentaires, tout ce qui n'est pas indiqué comme étant couvert par le prix de journée donne lieu à supplément établi sur relevé correspondant, conformément aux tarifs en vigueur.
  • Le forfait journalier : la loi n°83.25 du 19 janvier 1983 a institué un forfait journalier hospitalier qui reste à la charge des patients, dont le montant est fixé par les textes en vigueur. 
  • Le forfait PAT / PAS : forfait de 18 € sur les actes médicaux dont le tarif est égal ou supérieur à 91 €, selon le décret du 19/06/2006 modifiant l’article R 322-8 du Code de Sécurité Sociale.

Pour les honoraires médicaux :

En cas d’appel à des praticiens autorisés au dépassement d’honoraires conventionnels (secteur 2), le patient pourra supporter des suppléments d’honoraires pour lesquels il aura été préalablement informé.

Consultez nos tarifs