Encéphalite japonaise

Qu’est- ce que c’est ?

Le virus de l’encéphalite japonaise est la cause la plus importante d’encéphalite virale en Asie. Il s’agit d’un flavivirus transmis par les moustiques et appartenant au même genre que les virus de la dengue, de la fièvre jaune et du Nil occidental.

Quels sont les symptômes ?

La plupart des infections par le virus de l’encéphalite japonaise sont bénignes (avec de la fièvre et des céphalées) ou sans symptômes apparents mais, dans environ 1 cas sur 250, elles entraînent une maladie grave. Celle-ci se manifeste par l’apparition brutale d’une forte fièvre, des céphalées, une raideur de la nuque, une désorientation, le coma, des convulsions, une paralysie spastique et la mort, le taux de létalité pouvant atteindre 30% des cas symptomatiques.

Parmi ceux qui survivent, de 20 à 30% gardent des problèmes intellectuels, comportementaux ou neurologiques permanents, comme une paralysie, des convulsions récurrentes ou l’incapacité de parler.

Les pays concernés ?

24 pays des Régions OMS de l’Asie du Sud-est et du Pacifique occidental, comptant plus de 3 milliards d’habitants.

Protection par vaccination : Proposée au voyageur séjournant plus de 3 semaines en zone rurale.