EOS : Un système d'imagerie révolutionnaire !

Polyclinique Saint Jean
ven, 13/11/2020 - 12:00

Les Radiologues Riviera Imagerie Médicale, partenaire du Pôle Santé Saint-Jean viennent d’installer dans leur cabinet de Radiologie un système d’imagerie révolutionnaire, appelé EOS, capable de produire des images 2D et 3D de l’ensemble du squelette en position debout, tout en réduisant significativement la dose d’irradiation reçue par le patient.

 

Le Docteur Thomas Benzaken, Radiologue en charge du projet nous détaille ce nouvel appareil :

« EOS constitue une véritable avancée en matière d’imagerie orthopédique combinant à la fois imagerie de haute qualité et basse dose de radiations. Ces clichés du corps entier en position fonctionnelle ainsi que les modèles 3D améliorent la qualité des soins orthopédiques que nous pouvons dispenser. Nous sommes vraiment ravis d’apporter cette technologie innovante à nos patients et à nos correspondants », affirme le Docteur Benzaken.

 

EOS est un dispositif qui capture simultanément les clichés face et profils grâce aux deux faisceaux de rayons X perpendiculaires . En moins de 20 secondes, l’examen EOS réalise deux clichés face-profil avec un faible niveau de radiation. Les deux images 2D qui en résultent sont post traitées afin de générer un modèle 3D personnalisé du squelette entier du patient. Ces modèles 3D sont utilisés pour aider les chirurgiens orthopédiques dans leur diagnostic afin d’établir un planning de chirurgie personnalisé adapté à chaque patient.

 

« La vue EOS 3D du squelette entier en position fonctionnelle permet une évaluation de la posture globale du patient, ainsi que des mécanismes adaptatifs et compensatoires des membres inférieurs. Avec la technologie EOS, je peux établir un diagnostic précis et prendre une décision éclairée quant au traitement de mes patients » déclare le Dr Barresi, chirurgien du Rachis au Pôle Santé Saint-Jean.

Autre avantage essentiel de cette technologie, « EOS diminue de 50 à 80% la dose d’irradiation par rapport aux systèmes de radiographie conventionnelle, ce qui est particulièrement important pour nos patients pédiatriques atteints de pathologies nécessitant un contrôle fréquent telles que la scoliose ».

Cet appareil est appelé à devenir un outil diagnostic indispensable dans l’analyse des déformations du rachis ou dans la mesure des axes des membres inférieurs, en complément du scanner et de l’IRM : « Le fait que le patient puisse se tenir debout se révèle particulièrement utile lorsque l’on s’intéresse aux pathologies de la colonne vertébrale, mais aussi de la hanche, du genou ou du pied » conclue le Dr Benzaken.